COMMENT INVESTIR DANS L’IMMOBILIER AU MAROC ? 3 STRATEGIES

Trois stratégies pour investir dans l’immobilier au Maroc, c’est ce que je vais te dévoiler aujourd’hui dans cette article. L’immobilier c’est quelque chose qui commence à me passionner de plus en plus depuis notamment que j’ai investi au Maroc, à Casablanca.

Ce que j’aimerai te dévoiler aujourd’hui, c’est tout simplement trois stratégies d’investissements, trois belles opportunitées qui vont prendre de plus en plus d’ampleur dans l’avenir.

Si jamais tu souhaites tout comme moi investir dans l’immobilier au Maroc. La 1ère stratégie tout simplement, c’est de la location meublée, jusque-là rien d’innovant, mais sache que tu as la possibilitée au Maroc d’investir dans des appartements, d’acheter soit des biens qui existent déjà, soit des biens en VEFA donc Vente en l’Etat Futur d’Achèvement, tu achètes sur plan.

En général tu as un plan de paiement, en quelques années c’est produit, conçu et tu récupères directement tes clés et tu peux faire de la location meublée. J’ai opté pour le moment pour cette 1ère solution, l’objectif à terme ce sera vraiment de toucher un petit peu à chacune de ces stratégies là.

Ce que je vise notamment, via ce 1er investissement immobilier, c’est de faire de la location meublée, donc de la location longue durée pour des personnes qui qui vont venir pour un an, deux ans, trois ans, quatre ans et peut-être même un petit peu plus.

Par contre il y a une autre possibilité, avec la location meublée, toujours dans la 1ère stratégie, c’est de faire de la location meublée pour les étudiants. Auquel cas, privilégie vraiment des petites surfaces, inutile de prendre de très grosses surfaces.

Au Maroc, il y a de plus en plus d’étudiants qui n’hésitent pas à se déplacer de ville en ville. Des étudiants de Casablanca qui peuvent aller étudier à Marrakech, qui peuvent monter étudier à Tanger ou redescendre étudier à Agadir, c’est un phénomène qui prend de plus en plus d’ampleur.

Au Maroc les personnes font de plus en plus d’études longues, poussées, et donc elles ont besoin d’avoir souvent un logement. N’hésite pas à proposer de petites surfaces pour faire de la location meublée étudiante.

La deuxième stratégie que tu peux essayer de développer au Maroc, c’est la colocation. La colocation c’est un phénomène qui prend aussi de plus en plus d’ampleur au Maroc, d’ailleurs j’ai interviewé Jean qui a mis en place un site dédié à la colocation, et propose à des propriétaires au Maroc, de rencontrer des personnes qui sont demandeuses, qui sont en recherche de colocation pour se partager une grande surface, et c’est un phénomène qui est tout nouveau au Maroc, et qui prend de plus en plus d’ampleur.

Cela s’est super bien passé, ils l’ont vraiment chouchoutée, elle m’a racontée qu’elle avait vraiment garder d’excellents souvenirs. Et la question que je lui ai posée, c’était quel était le profil de ces personnes, et il y avait vraiment un petit peu de tout.

Il y avait des étudiants, il y avait une personne qui travaillait sur Casablanca mais qui était originaire d’Agadir et qui faisait souvent des va-et-vient pour aller revoir sa famille. Comme quoi tous les profils peuvent se retrouver dans la colocation.

La 3ème stratégies, c’est de la location saisonnière.

Si jamais c’est un sujet qui t’intéresse, je t’invite à aller la voir. La location saisonnière pour te le rappeler, si ce n’est pas déjà fait, c’est de la location courte durée, donc tu loues au minimum une nuit.

Souvent cela va être des profils voyageurs, qui viennent en groupes d’amis, en famille, ou alors des personnes qui viennent pour raisons d’affaires, ils ont besoin de séjourner une nuit, deux nuits, trois nuits, voire une semaine ou au-delà, et ils ont besoin d’avoir un logement.

C’est une possibilité que tu as avec la location saisonnière. La location saisonnière j’en ai fait avec Airbnb, j’en ai fait avec Booking sur marocmorocco.com, pour le moment j’ai arrêté la location saisonnière, parce que je souhaitais m’orienter vers de la location meublée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *